7 Juillet 2013: Tanabata Matsuri

Commençons par le commencement, Tanabata, qu'est ce que c'est ? On l'appelle aussi la fête des étoiles, cet événement a lieu tous les ans le 7 Juillet (à certains endroits on la fête le 7 Août), pour célébrer une légende chinoise.
La légende est celle d'une déesse, Orihime, et d'un mortel, Hikoboshi, qui tombent amoureux. La déesse quitte alors le monde céleste se marier avec lui et ils ont deux enfants. mais les parents de la Orihime la retrouvent et la font revenir parmi les dieux, pour empêcher Hikoboshi qui cherche à retrouver sa femme, d'arriver dans le monde céleste, les dieux séparent les mondes par une rivière infranchissable, la voie lactée. Devant les pleurs incessant de la déesse d'un côté et de son mari et ses enfants de l'autre, les dieux leurs accordent de pouvoir se retrouver une fois par an, la septième nuit du septième mois. Ce sont donc les retrouvailles des deux amants que célèbre les japonais lors de ce fameux festival.
 Ce matsuri est vraiment l'un des événements que je voulais ABSOLUMENT voir cette année ! J'ai donc réussit à négocier mon dimanche au travail pour pouvoir y aller ♥
Nous nous sommes rendues dans la ville d'Hiratsuka, où a lieu le plus gros Tanabata matsuri de la région du Kanto. C'est à environs 1h de train de Shinjuku et on a payé 1100¥ pour y arriver. Dés le matin il faisait déjà très chaud, 35°C, mais quoi de mieux que de fortes températures pour se mettre dans l'ambiance d'un festival d'été japonais ?! 
La foule sur place était hallucinante, beaucoup de gens étaient habillés en yukata, comme dans la plupart des matsuri, j'adore ça ! Je trouve ça tellement génial qu'ils aient gardé le vêtement traditionnel, surtout quand il est aussi beau. A Tokyo aussi ce n'est pas rare de voir des femmes ou des hommes en yukata l'été, le kimono est quand même un peu plus occasionnel, même en hiver. 
Mais reprenons le sujet principal de cet article: le festival. En sortant de la station j'ai été impressionnée de voir les décors de Tanabata, des milliers d'imposantes décorations de papier aux couleurs vives ornaient les rues, symbolisant les fils utilisé par Orihime la divinité tisserande. 
Nous nous sommes promenées dans les artères principales de la ville puis nous nous sommes soumises à la tradition: nous avons écrit nos vœux sur un papier coloré et l'avons ensuite accrochés sur des bambous, le jour suivant les bambous sont brûlés pour que Orihime et Hikoboshi réalisent les souhaits.

Qui dit matsuri dit aussi nourriture ! Nous nous sommes donc régalées avec des yakisoba, des karaage, des kakigori et j'en passe, on a aussi tenté quelques jeux typiques des matsuri, notamment la pêche aux poissons avec une très fine feuille de papier, je n'ai pas réussit a en attraper mais la gentille dame du stand m'en a quand même offert un, on a décidé de l'appeler Jean-Hubert et on s'est dépêchées d'aller lui acheter tout le nécessaire pour sa survie dans un 100¥ shop.

On a fini la journée en allant se détendre à l'ombre des arbres dans le jardin d'un des temples de la ville. Les moines vendaient des kakigori à 100¥ on est donc restées un moment a profiter de ce lieu apaisant puis nous sommes reparties en directions de Tokyo.

J'ai vraiment passé une super journée pendant ce festival, c'est le genre de moment qui me fait encore plus aimer le Japon ♥


5 Juillet 2013: Les soldes au Japon

Les soldes au Japon c'est quelque chose à voir ! Particulièrement la première semaine et dans les centres commerciaux style "Shibuya 109", "Harajuku Laforet", Lumine, etc. A peine entré, le première chose que l'on remarque c'est le bruit ! Ce genre de centre commerciaux est déjà assez bruyant en temps normal puisque chaque magasin diffuse sa musique, mais en temps de soldes c'est pire que tout puisqu'on ajoute à cela les vendeurs et vendeuses, debout sur des escabeau à hurler les promotions dans des cônes en plastique! Je vous laisse découvrir cette douce atmosphère avec une vidéo filmé ce jour dans la tour 109.
video

Deuxième chose, la foule, les premiers jours c'est vraiment impressionnant, il y a tellement de monde que l'on peu à peine accéder aux différentes boutiques ! Mais ça reste très organisé, des files d'attentes sont mise en place pour les magasins les plus convoités et chacun attend, tranquillement, sans doubler, de pourvoir entrer dans la boutique en petit groupe. Voici une photo où l'on voit une partie de la file d'attente pour entrer dans le magasin de célèbre marque Lolitas "Angelic Pretty" à Laforet.


Dernière chose, la particularité, des soldes japonaises: les pochettes surprises ou Fukubukuro. Comme son nom l'indique on ne sait pas ce qu'il y a dedans, cependant dans les magasins de vêtement la taille est indiquée (quand ce n'est pas du taille unique), et j'en ai vu certains par thème (accessoires, collants, vêtements). Pratiquement tous les magasins en proposent, que ce soit des vêtements, des bijoux, du maquillage, de la vaisselle, de la nourriture, etc. et en général ça vaut vraiment le coup, on peu s'ne sortir avec un contenu qui représente plusieurs fois la valeur du sac !
Personnellement je ne les ais pas testés pour les vêtements parce que je n'ai pas vraiment la taille japonaise et qu'en plus vu les styles que l'on trouve ici je préfère voir les vêtements que j'achète avant. Par contre j'en ai acheté un avec des bijoux qui m'a coûté 2000¥, il y avait une dizaine de bijoux dedans et chacun valait plus de 1000¥,  j'en ai également acheté un de maquillage chez Etude House pour 2500¥ et il y avait dedans 6 vernis, 2 rouges à lèvres, 1 palette de maquillage, 2 eye liner, 1 crème et une petite trousse de toilette. Autant dire que mes 2  fukubukuro valaient vraiment le coup et je n'ai pas été déçue du tout !

Il n'y a pas de période de soldes réglementée au Japon et les enseignes peuvent donc en faire quand elles veulent, traditionnellement, le 2 Janvier toutes les boutiques font de grosses soldes, ce sont les plus importantes de l'année. Il y a généralement aussi une période en été qui commence fin Juin-début Juillet pour environs 1 mois.

Juin 2013: Photos en vrac

Sabrina est repartie le 24 Juin après presque 1 mois sur place. C'était vraiment top de la revoir et qu'elle puisse enfin découvrir le Japon. Je suis quand même assez déçue de ne pas avoir pu passer beaucoup de temps avec elle... Je n'ai pas fais grand chose pendant qu'elle était là puisque j'ai beaucoup travaillé, mais bon il faut bien gagner sa vie pour pouvoir rester ici ^^

Je vous laisse avec des photos de tout et n'importe quoi que j'ai prises ce mois ci 😊

Au mois de Juin c'est la saison des pluies au Japon. Et quand il se met à pleuvoir ça ne rigole pas ! 

Ce jour là je m'étais faite surprendre par l'averse à Shibuya en rentrant du travail, sans parapluie. Je peux vous dire que j'ai fini trempée en moins d'une minute !

      
C'est le 1er billet de 2000¥ que je vois depuis mon arrivée au Japon ! C'est Sabrina qui l'a eu au konbini. Apparemment ils ont arrêté la production
 de ce billet il y a quelques années du coup il est très rare d'en voir. Je regrette de ne pas l'avoir racheté à Sabrina pour pouvoir le garder...

20 Juin 2013: Tokyo Tower

Après une journée de boulot j'ai rejoint les filles pour aller à la Tokyo Tower de nuit. Je ne pense pas que ce soit l'une des choses les plus importantes à faire quand on vient à Tokyo pour un court voyage mais si on a le temps la vue est tout de même vraiment jolie et encore plus de nuit ! L'entrée est à 900¥ (~8€) pour l'observatoire le plus bas, 145m, et 1600¥ (~14€) pour le plus haut, 250m, nous nous sommes arrêtées au 1er étage. La tour est située en plein cœur de Tokyo, et j'aime la vue que l'on a, au milieu des buildings. Le petit plus: s'offrir une boisson dans le petit bar de l'observatoire et s'installer devant la vue pour la déguster. Il changent régulièrement la déco à l'intérieur de l'observatoire, nous étions venues en Avril avec ma mère et ma tante il y avait une déco "Sakura", aujourd'hui il était décoré de lumière bleues pour célébrer la qualification des "Samouraï Blue" à la coupe de monde de football de 2014.
On trouve d'autres observatoires sympa à Tokyo, notamment la Sky Tree, si vous voulez avoir un point de vue plus élevé (350 et 450m). Je ne l'ai malheureusement pas faite à cause de son prix assez élevé mais surtout à cause de l'attente infinie pour pouvoir obtenir des billets!
On trouve aussi celui de la mairie de Tokyo qui à l'immense avantage d'être gratuit !


12 Juin 2013: Musée Ghibli


Une journée que l'on attendait depuis longtemps !! La visite du musée Ghibli ♥ D'ailleurs, au début de mon année au Japon, en parlant avec des japonais j'ai découvert que l'on ne prononce pas "GUIbli" mais "DJIbuli", du coup ils ne comprenaient pas du tout de quoi je leurs parlait XD
On avait reservé nos billets à l'avance sur une machine du Lawson (on peu trouver des tutoriels sur internet mais quand on comprend un petit peu le japonais ce n'est pas très compliqué à faire), les billets ccoutent 1000¥ ( environs 8€) et lors de l'achat du billet on doit choisir un créneau horaire, (nous avons pris celui de 14h) puis nous avons 30 minutes pour entrer dans le musée à partir de cette heure là (donc pour nous de 14h à 14h30), après c'est foutu !
Nous sommes donc parties assez tôt pour être certaines de ne pas louper notre horaire (oui, quand on est pas doué comme nous il vaut mieux prévoir de la marge ! ), le musée se trouve à Mitaka, une ville à l'ouest de Tokyo que l'on rejoint en une petite demi heure depuis Shinjuku Station. Une fois à Mitaka nous avons mangé dans un bon petit restau de la gare en attendant notre heure de passage. Il y a possibilité de prendre un Chat-Bus pour aller de la gare au musée mais comme nous étions en avance nous avons choisi d'y aller à pied pour visiter les alentours.


Le musée est vraiment magnifique, on a l'impression d'être dans l'un des films du studio ♥ Les photos sont interdites à l'intérieur mais ça laisse le plaisir de la découverte car on ne sait pas à quoi s'attendre en arrivant. On parcourt les différentes pièces où sont exposés dessins, peintures et objets liés à l'univers des films. Il y a également un cinéma où l'on peu voir des courts-métrages inédits du studio GhibliJ'ai particulièrement aimé le bureau où l'on trouve une multitude de dessins accrochés sur les murs dans une ambiance "création de film". J'ai trouvé l’atmosphère de ce lieu totalement magique ! Le musée n'est pas très très grand, 2h suffisent. Dans l'enceinte du musée on il y a, évidemment, une boutique pour faire du shopping et il faut vraiment faire attention à son porte monnaie pour ne pas tout acheter ! Il y a également un café que nous n'avons pas testé.
Je ne vais pas trop vous parler de l'intérieur pour vous laisser la surprise intacte mais si vous aimez les films Ghibli, ne loupez pas cette visite :-) Je vous laisse tout de même avec quelques photos des extérieurs de ce lieu magique.



5 Juin 2013: La Corée japonaise


Sabrina attendait cette visite avec impatience depuis sont arrivée au Japon, à tel point qu'elle était prête avant tout le monde ce matin XD Direction donc le fameux quartier coréen de la ville, j'ai nommé: Shin Okubo ! Sabrina, grande fan de Kpop de son état (bon j'avoue, on est pas beaucoup mieux) a complètement craqué dans le quartier, achat de CD et autres goodies, elle était au paradis. Elle a aussi pu expérimenté l'insistance des vendeurs coréens, parce que ceux là quand ils viennent vous voir ils ont du mal à vous laisser repartir les mains vides (et il parait qu'en Corée c'est encore pire!!). 

Ce quartier est sympa pour faire le plein de cosmétiques coréennes, de goodies Kpop et pour manger la cuisine du Pays du Matin calme, en dehors de ça il n'y a pas grand chose à faire. Nous avons donc terminé notre visite du quartier en allant manger un bon bol de chizu ramen bien épicé dans notre restaurant favoris.
On y mange assez régulièrement, environs 1 fois par semaine. Ça change de la cuisine japonaise et c'est vraiment très bon !